Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 9 mai 2018

Le jeudi 17 septembre 2015 à 13 h 30, un accident impliquant un autocar, deux véhicules légers et une motocyclette se produit sur l’autoroute A8 dans le sens Italie vers la France au niveau du péage dit de La Turbie sur la commune de La Turbie dans les Alpes‑Maritimes (06).
Cet accident a coûté la vie à une personne passagère de l’autocar et a occasionné des blessures à 20 personnes parmi les passagers de l’autocar et des véhicules légers ainsi qu’à un conducteur d’une motocyclette.
L’accident provoque la fermeture du péage dans le sens Italie – France et la neutralisation de la voie rapide de l’autoroute A8 dans le sens France – Italie.

La cause directe de cet accident est une perte de contrôle d’un autocar par son conducteur, consécutive à une vitesse inadaptée à l’approche de la barrière de péage.
Au bas de la pente de la Turbie, ce conducteur n’a pas freiné avant son arrivée au péage et a percuté à grande vitesse (environ 112 km/h) un véhicule léger à l’arrêt provoquant ainsi des collisions en chaîne.
Les conséquences dramatiques de cette erreur de conduite auraient pu être évitées sinon minorées si le conducteur de l’autocar avait respecté la limitation de vitesse de 70 km/h dans la descente.

En conséquence, le BEA-TT formule, à l’attention de la société des autoroutes Estérel‑Côte-d’Azur une recommandation portant sur le renforcement de la signalisation afin d’informer les conducteurs de véhicules lourds du caractère dangereux de la descente et de l’importance de maîtriser sa vitesse.
Le BEA-TT recommande également à la préfecture des Alpes-Maritimes et à la Délégation à la sécurité routière l’installation d’un radar discriminant dans la pente de La Turbie.


Télécharger :