Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 septembre 2005 (modifié le 19 août 2008)

Le 28 juillet 2004, l’automoteur rhénan à grand gabarit SANTINA battant pavillon néerlandais, avalant à vide, vient d’entrer dans l’écluse de Blénod-lès- Pont à Mousson (Moselle) lorsqu’un feu se déclare dans la salle des machines.

Aussitôt, le marinier évacue le bateau avec toute sa famille et les autres personnes se trouvant à bord soit huit au total dont une à mobilité réduite et renforce l’amarrage.
Alertés par l’éclusier, les pompiers arrivent sur les lieux à 15h30.

Peu de temps après leur arrivée et alors qu’ils se trouvent à l’entrée du compartiment machine pour tenter d’éteindre le feu, le moteur du bateau s’emballe. Ce dernier rompt ses amarres et vient percuter la porte aval de l’écluse.
Malgré plusieurs actions engagées pour arrêter le moteur et lutter contre le feu, le moteur ne s’arrêtera que deux heures plus tard et l’incendie ne sera complètement maîtrisé que vers 20h00.

D’importants dommages ont été causés au bateau ainsi qu’à la porte de l’écluse, rendant indisponible cet ouvrage pendant plusieurs jours.

Il ressort de l’analyse de l’accident et de ses causes qu’une défaillance du groupe électrogène en service serait à l’origine du feu.

La montée du moteur embrayé à plein régime est la cause principale du sinistre, cette accélération étant la conséquence du feu.

Par ailleurs, le non-confinement du compartiment machine, l’absence ou les défaillances matérielles des dispositifs de sécurité des équipements de contrôle/commande du moteur ainsi que les déficits de comportement et de communication ont contribué à l’aggravation de l’accident.

Des recommandationsont été émises concernant d’une part, le renforcement de la réglementation et des contrôles des dispositifs de sécurité à bord des bateaux fluviaux en matière de prévention et de lutte contre le feu, d’autre part les dispositions permettant de réduire les risques et de limiter les conséquences d’un heurt de bateau contre une porte d’écluse.


Télécharger :