Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 mars 2009 (modifié le 18 février 2011)

L’accident mortel du PN37 à Bayard

Le 26 février 2008, deux agents travaillent sur le platelage du passage à niveau n°37 (PN 37) situé à Bayard sur la section de ligne de Blesmes Haussignemont à Chaumont. Ce PN est très proche d’un pont canal, les barrières des deux ouvrages fonctionnant de manière coordonnée.
Vers 10h20 les barrières du PN s’abaissent en même temps que celles du pont canal pour le passage d’un bateau. Alors que les barrières du PN ne sont pas relevées, l’agent sécurité autorise la reprise du travail. Vers 10h25, les deux agents travaillant sur la voie sont surpris par l’arrivée d’un train voie 2. L’un des agents est heurté par le train et est tué.

L’enquête a fait apparaître que la cause directe principale de l’accident est le non respect des consignes relatives aux conditions de reprise du travail.

L’absence d’annonce de l’arrivée du train a été une cause directe secondaire de l’accident.
L’utilisation d’installations pour alerter l’annonceur de l’approche des trains, fournissant des informations allant au delà de celles qui sont nécessaires pour la sécurité, a pu contribuer à une représentation mentale favorisant l’interprétation et le non respect des consignes et la reprise du travail dans des conditions dangereuses.

Deux recommandations ont été ont émises par le BEA-TT à la suite de cet accident. Elles concernent les domaines ci-dessous :
- la formation des agents et respect des consignes ;
- les procédures pour alerter l’annonceur de l’approche d’un train.


Télécharger :