Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 mai 2012

Le 12 juillet 2011, à 17h55, le train n°317 composé d’un autorail et d’une remorque, qui provient de l’Ile-Rousse, percute à la vitesse de 5 km/h, à son arrivée en gare de Calvi, le heurtoir situé à l’extrémité de la voie 3/C.
Cet accident n’a causé qu’une blessure légère à un passager du train projeté en avant lors du choc.
Après avoir examiné son train et testé le fonctionnement de ses freins, le conducteur repart pour l’Ile-Rousse avec le même matériel roulant sans que l’accident survenu une dizaine de minutes plus tôt n’ait été préalablement signalé à la direction des Chemins de Fer de la Corse.

La cause directe de l’accident est l’insuffisante maîtrise, à l’entrée du train dans la gare de Calvi, de sa vitesse et de son freinage par le conducteur dont l’attention était perturbée par des enfants courant le long du quai, alors rempli de voyageurs.

Deux facteurs ont joué un rôle déterminant dans cette situation :
- les conditions de formation et d’emploi du conducteur concerné qui, plus de trois mois après avoir obtenu son habilitation, en pleine saison estivale et sans être accompagné par un collègue expérimenté, assurait le jour de l’accident pour la première fois des services en ligne de transport de voyageurs ;
- l’inadaptation des installations voyageurs de la gare de Calvi dont le quai bordant la voie 3/C est à la fois trop court pour y positionner correctement un train, composé d’un autorail et d’une remorque, sans prendre appui sur le heurtoir et trop étroit pour accueillir l’affluence des voyageurs estivaux.

L’analyse de l’accident conduit le BEA-TT à émettre quatre recommandations portant sur :
- les conditions de formation et d’emploi des conducteurs ;
- l’organisation à Calvi des traversées de l’emprise ferroviaire par des piétons ;
- les conditions de cheminement et de stationnement des voyageurs en gare de Calvi ;
- la gestion de la sécurité sur le réseau des chemins de fer de la Corse.


Télécharger :