Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 octobre 2010

Le vendredi 25 septembre 2009 à 12h46, le train de Fret-SNCF n°56701 circulant en direction de Bayonne percute un ensemble routier chargé de traverses de chemin de fer, sur le passage à niveau n°77 situé sur la ligne de Bordeaux à Irun, à proximité de la gare de Laluque (Landes).
Cet ensemble routier manœuvrait pour accéder à son lieu de livraison situé à l’intérieur de la plate-forme logistique ferroviaire (base travaux), adjacente aux voies principales.

L’accident n’a pas fait de victime.
Les installations du PN sont détériorées ainsi qu’un support caténaire. L’avant de la locomotive est enfoncé, le tracteur est fortement avarié, la semi-remorque est détruite et son chargement est répandu.

La cause immédiate de l’accident est l’immobilisation intempestive du poids lourd lors de la manœuvre effectuée sur le passage à niveau.

L’analyse conduit à mettre en évidence quatre causes premières :
- la cause directe de l’immobilisation, liée à une éventuelle erreur de conduite ou à une défaillance technique, qui n’a pas pu être précisément déterminée ;
- la sous-estimation du risque PN par le conducteur routier en cause, le conduisant à exécuter une manœuvre comportant un risque d’immobilisation sur le PN ;
- l’absence d’information des deux conducteurs routiers impliqués sur les modalités d’accès et de circulation sur le site, les conduisant à suivre les indications erronées des personnes présentes sur les lieux ;
- le manque de clarté, de diffusion et de matérialisation des règles de circulation en vigueur sur la base travaux, conduisant les personnels travaillant sur la base à encombrer indûment la principale piste de circulation interne et à donner aux conducteurs routiers des indications et des directives erronées.

Cette enquête a conduit à formuler cinq recommandations relatives à la sensibilisation des conducteurs professionnels aux spécificités du risque PN, à l’établissement systématique des protocoles de sécurité entre les transporteurs et les entreprises d’accueil et au processus de mise en exploitation d’un site ferroviaire desservi par la route.
Elle a également conduit à exprimer une remarque relative aux choix entre modes de transport ferroviaire et routier.


Télécharger :