Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Recommandations

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 mai 2017 (modifié le 7 septembre 2017)

Recommandation R1 (SNCF Réseau et EPSF)

Mener à terme la démarche en cours de clarification et d’aménagement des prescriptions d’homologation des lignes à grande vitesse incluses dans le référentiel SNCF IN 3279.
Les porter au niveau international, à l’UIC par SNCF Réseau et à l’ERA par l’EPSF.

Recommandation R2 (Systra)

Améliorer les méthodes d’analyse préliminaire des risques de façon à rechercher efficacement les dangers liés aux particularités de la ligne en lien avec la campagne d’essais envisagée. Informer les acteurs des risques particuliers identifiés.
Le BEA-TT invite l’ensemble des maîtres d’œuvre d’essais ferroviaires opérant sur les lignes en projet sur le territoire national à s’assurer de même de la qualité de leurs méthodes.

Recommandation R3 (SNCF Mobilités)

Mettre en place un système de sélection, de formation et d’habilitation des conducteurs et des CTT d’essai permettant de garantir la fourniture d’équipes de conduite dont les aptitudes et les qualifications soient cohérentes avec les particularités, la complexité et le niveau de risque des essais envisagés.
Le BEA-TT invite les autres entreprises ferroviaires susceptibles de réaliser des circulations d’essais sur le RFN à mettre également en œuvre cette recommandation.

Recommandation R4 (SNCF Mobilités)

Mettre à disposition des équipes d’essai les outils pratiques permettant de les guider dans la détermination des stratégies de freinage et les méthodes permettant de s’assurer que les stratégies décidées sont bien comprises par chacun.
Définir, pour les principaux types d’essai, la répartition des tâches au sein de l’équipe de conduite et, pour les autres essais, développer les méthodes permettant au CTT d’effectuer cette répartition et de s’assurer que cette répartition est bien comprise.
Le BEA-TT invite les autres entreprises ferroviaires susceptibles de réaliser des circulations d’essais sur le RFN à mettre également en œuvre cette recommandation.

Recommandation R5 (Systra)

Faire évoluer les référentiels d’organisation des campagnes d’essais en tenant compte du retour d’expérience de l’accident d’Eckwersheim et de façon à garantir notamment :

  • l’expérience et la qualification du chef d’essai en rapport avec la criticité des essais envisagés ;
  • une programmation des marches permettant des temps de préparation et de debriefing suffisants ;
  • une organisation de la concertation entre chef d’essai et CTT privilégiant les contacts directs ;
  • une redéfinition du rôle du pilote évitant de le positionner en interface entre chef d’essai et CTT et limitant le risque d’interférences avec les missions de l’équipe de conduite ;
  • une répartition réaliste et clairement affichée des responsabilités entre le chef d’essai et le CTT.

Le BEA-TT invite les autres entreprises susceptibles d’organiser ou de réaliser des circulations ou des campagnes d’essais sur le RFN à mettre également en œuvre cette recommandation.

Recommandation R6 (SNCF Mobilités)

Lors des essais impliquant l’installation d’un système d’interphonie entre la cabine de conduite et le chef d’essai, mettre en place systématiquement un système d’enregistrement des sons en cabine et des communications interphoniques.
Le BEA-TT invite l’AEF à poursuivre le développement de l’ESVE et à imaginer de nouveaux dispositifs techniques propres à améliorer la sécurité des trains d’essais.
Il invite également les autres opérateurs d’essais ferroviaires susceptibles d’opérer en France à mettre au point des systèmes similaires.


Télécharger :