Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 août 2006 (modifié le 31 mars 2008)

L’accident ferroviaire survenu entre Ponte-Leccia et Francardo au pk 53.200

Le vendredi 27 mai 2005 vers 19h30 les trains 51 en provenance de Bastia (Haute-Corse) et à destination de Corte (Haute-Corse) et 8 en provenance d’Ajaccio (Corse du Sud) et à destination de Bastia (Haute-Corse) sont entrés en collision frontale au PK 53,200, entre les gares de Francardo et Ponte-Leccia.
Ces deux trains devaient se croiser dans l’établissement de pleine ligne de Francardo.

Le train 8 rattrape la majeure partie de son retard. Arrêté à Francardo et ne voyant pas venir le train 51, le chef de train du train 8 propose alors à l’agent-circulation de Ponte-Leccia de reporter le croisement de Francardo à Ponte-Leccia. Celui-ci donne son accord, bien qu’il ait déjà expédié le train 51 vers Francardo. Le train 8 quitte la gare de Francardo ; le nez à nez est inévitable.

Chacun des conducteurs des trains aperçoit l’autre train un peu avant le choc. Ils effectuent un freinage d’urgence, limitant ainsi l’intensité du choc. Les deux autorails ne déraillent pas et 14 personnes sont légèrement blessées.

Cet accident provient d’une erreur humaine (envoi d’un train sur une section de ligne à voie unique encore occupée), liée à un échange de dépêches défectueux (texte perçu différent du texte émis, absence de collationnement des dépêches par leur destinataire, ….).

L’enquête a mis en lumière différents facteurs qui ont contribué à la survenue de l’accident, et qui sont relatifs à la gestion de la circulation des trains et au management des agents.
Elle conduit à recommander :
- une transmission rigoureuse des dépêches, par application des règles de collationnement et d’enregistrement en temps réel,
- une présentation plus lisible du registre des dépêches,
- l’étude d’une amélioration de la méthode actuelle de gestion des circulations, de manière à éviter qu’une erreur d’un seul agent puisse entraîner un risque d’accident,
- le respect des limites de vitesse,
- une amélioration du fonctionnement de la radio sol-train,
- la pratique de l’entretien individuel dans le management des agents.


Télécharger :