Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 septembre 2019

Le mardi 3 avril 2018 vers 15 h 55, une locomotive reliant Calais à Lille percute un véhicule léger de marque Citroën de type C3 sur le passage à niveau n° 82 qui se situe sur la route départementale n° 247E1 à Coulogne.
Cette violente collision a occasionné le décès des deux occupants de la voiture heurtée sur son côté droit par la locomotive à une vitesse de 75 km/h. Le conducteur de la locomotive est légèrement blessé. Le choc a détruit la voiture, alors que les équipements ferroviaires n’ont pas été endommagés.

La cause directe de cet accident est le non-respect des feux rouges clignotants et le contournement de la demi-barrière abaissée au moment de l’arrivée de la locomotive.
Les témoignages recueillis et les investigations réalisées ne permettent pas de déterminer les facteurs qui ont pu influencer la manœuvre de la conductrice.

En conséquence, le BEA-TT n’émet pas de recommandation préventive en lien avec cet accident.
Toutefois, le retour d’expérience sur des enquêtes d’accidents similaires amène le BEA‑TT à souligner la nécessité d’une concertation préalable entre les gestionnaires des voies routière et ferroviaire dans le cas de travaux à proximité d’un passage à niveau, et de rappeler les préconisations de circonstance explicitées dans la note d’information du service d’études sur les transports, les routes et leurs aménagements (SETRA) intitulée « Les travaux routiers à proximité des passages à niveau ».


Télécharger :