Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 juillet 2017 (modifié le 23 novembre 2017)

L’événement concerne le télésiège des Granges situé sur le domaine skiable des Menuires.
Le 4 avril 2016 à 12 h 21, alors que le temps était couvert et venteux, et que les anémomètres de l’installation avaient déclenché plusieurs alarmes « vent fort » dans la matinée, un siège vide, oscillant sous l’effet d’une rafale de vent, accroche la passerelle du pylône P10 et tombe au sol.
L’installation s’immobilise après le déclenchement du détecteur de déraillement du pylône concerné.

Après constatation que le câble n’était pas déraillé et que les avaries du câble et du balancier du pylône étaient limitées, une surveillance visuelle a été mise en place et l’appareil a été remis en marche à vitesse réduite pour acheminer en gare les clients présents sur les autres sièges. L’immobilisation puis la récupération des clients ont nécessité une durée totale d’une heure environ.
L’exploitation de l’installation a ensuite été arrêtée dans l’attente des conclusions des enquêtes immédiates et des contrôles.
Elle a repris le 9 avril jusqu’à la fin de la saison avec l’accord du STRMTG, service technique de l’État en charge du contrôle de la sécurité des remontées mécaniques, avec des restrictions en lien avec la vitesse du vent et sous réserve de contrôles hebdomadaires de l’état du câble.

L’enquête a montré que la chute du siège n° 13 est due au choc et à l’accrochage de ce dernier avec l’extrémité de la poutre support des marchepieds du pylône P10. Le choc est la conséquence des oscillations de grande amplitude du siège sous l’effet d’un vent violent et de l’ouverture intempestive de sa bulle de protection. L’accrochage est dû à l’absence de guide anti-engagement à l’extrémité de la poutre du pylône.

L’analyse des causes a conduit à formuler quatre recommandations dans les domaines suivants :

  • les règles relatives à l’exploitation de l’installation par grand vent ;
  • les informations sur la force et la direction du vent données au conducteur ;
  • la maintenance du système de verrouillage des bulles ;
  • la prise en compte du risque lié aux oscillations des sièges sous l’effet du vent dans la réglementation et les normes de gabarit.

Télécharger :