Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 juillet 2017

Le samedi 21 décembre 2013, à 19h50, une voiture circulant sur la route de la Courneuve à Saint-Denis (93) franchit son feu de signalisation au vert à l’intersection avec la rue Voltaire, tourne à gauche et s’engage sur la plate-forme de la ligne T1 du tramway d’Île‑de-France.
Une rame, qui circule dans le même sens qu’elle, et dont le feu de signalisation l’autorise également à franchir l’intersection, la percute et la comprime contre un poteau supportant une ligne aérienne de contact.
Le bilan de cet accident est de cinq victimes. Dans le véhicule léger, un enfant décède et les trois autres occupants, deux adultes et un enfant, sont grièvement blessés. Le conducteur du tramway est légèrement blessé.

La cause directe de l’accident est l’engagement de la voiture sur la plate-forme du tramway au moment de l’arrivée d’une rame. Deux facteurs ont notamment contribué à la collision :

  • d’une part, la signalisation et l’aménagement du carrefour qui ne permettaient pas aux automobilistes de comprendre rapidement et sans équivoque que le mouvement de tourne-à-gauche n’était pas permis à cet endroit. Cette interdiction ne pouvait se déduire que de la présence d’une unique flèche d’affectation des voies peinte au sol, n’indiquant que la direction « tout droit » ;
  • d’autre part, le fonctionnement du retour d’expérience de l’exploitant sur les accidents de tramway, qui n’avait pas permis de remédier à cette signalisation insuffisante, bien qu’elle ait été repérée en 2006 à la suite d’un accident corporel similaire et qu’elle ait joué un rôle dans plusieurs autres accidents matériels.

Enfin, les conséquences de cet accident ont été aggravées par la présence, à proximité immédiate de l’intersection, d’un poteau support de la ligne aérienne de contact (LAC), contre lequel la voiture a été écrasée.

Cette analyse conduit le BEA-TT à formuler quatre recommandations dans les trois domaines suivants :

  • l’aménagement et la signalisation de l’intersection de la route de la Courneuve avec la rue Voltaire ;
  • la prévention des risques d’aggravation des conséquences des collisions engendrées par des obstacles fixes ;
  • le retour d’expérience des accidents de tramway, et la participation des gestionnaires des voiries routières à celui-ci.

Télécharger :