Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 juillet 2015

Le 15 octobre 2013 vers 20h21, un train à grande vitesse (TGV) circulant sur la ligne ferroviaire du Mans à Rennes en direction de Saint-Brieuc percute, sur le passage à niveau n° 128 sis sur la commune de Saint-Rémy-de-Sillé dans la Sarthe, un ensemble routier composé d’un tracteur et d’une semi-remorque de type porte-char qui transporte deux engins agricoles.
Cet accident occasionne des blessures légères à deux personnes : le conducteur du train et l’un de ses passagers. Les dégâts matériels subis par l’ensemble routier, le train et l’infrastructure ferroviaire sont, par ailleurs, très importants.

La cause directe de cette collision est l’immobilisation sur l’emprise ferroviaire de l’ensemble routier concerné dont la remorque surbaissée s’est coincée sur le dos d’âne que présente la voie routière à cet endroit.
Quatre facteurs ont contribué à cette situation :
- l’insuffisante préparation par le conducteur de cet ensemble routier de son déplacement, qui l’a amené à emprunter avec un camion semi-remorque d’un poids total roulant autorisé de 44 tonnes une route communale interdite aux véhicules de plus de 6 tonnes ;
- la sous-estimation par ce conducteur tant des contraintes inhérentes à la faible garde au sol de sa semi-remorque que des risques liés aux franchissements des passages à niveau, qui l’a conduit à s’engager sur la plate-forme ferroviaire sans avoir préalablement vérifié que son poids lourd pourrait franchir le dos d’âne la jouxtant ;
- la difficulté, pour les poids lourds, de traverser l’agglomération de Sillé-le-Guillaume ;
- l’absence de présignalisation, aux carrefours situés en amont du passage à niveau, du danger que présente le dos d’âne précité pour les véhicule surbaissés, alors qu’une fois à proximité de l’emprise ferroviaire il ne leur est plus possible de rebrousser chemin.

À la lumière de ces éléments, le BEA-TT adresse à SNCF Réseau et à la commune de Saint-Rémy-de-Sillé une recommandation portant sur les conditions d’accès des véhicules surbaissés au passage à niveau n° 128.

Par ailleurs, sans formuler de recommandations formelles, le BEA-TT appelle l’attention des transporteurs et des conducteurs routiers :
- sur l’importance que revêt pour la sécurité une préparation rigoureuse de leurs déplacements qui identifie les itinéraires les mieux adaptés aux caractéristiques de leurs véhicules et qui permette d’anticiper les difficultés pouvant être rencontrées ;
- sur les précautions dont ils doivent faire preuve lorsqu’ils utilisent des véhicules surbaissés, notamment, lors des franchissements des passages à niveau.


Télécharger :