Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er juin 2011

Le 27 avril 2010, à 14h05, au carrefour giratoire « Cardo/Printemps » à Orvault (44), un tramway qui circule sur la ligne 2 du réseau de l’agglomération nantaise entre en collision avec une voiture particulière qui s’est engagée sur la plate-forme du tramway malgré le feu rouge clignotant.
Le bilan de l’accident est d’un tué : la conductrice de la voiture particulière.

La cause directe de l’accident est le non respect par le véhicule léger des signaux lumineux R22j et R24 au rouge.

Le manque de lisibilité du carrefour et de la signalisation lumineuse a pu contribuer à un défaut de perception de ces signaux. Ce manque de lisibilité résulte du cumul de plusieurs facteurs :
- la complexité du carrefour (conflits tramway/voitures, nombre important d’entrées) ;
- une visibilité médiocre de la signalisation lumineuse dans le contexte urbain ;
- l’ambiguïté ou la mauvaise perception de certains signaux.

Le BEA-TT adresse 4 recommandations aux acteurs locaux (exploitant, communauté d’agglomération) et nationaux (DSCR, CERTU) visant à :
- réaménager le carrefour où s’est produit l’accident et achever le renforcement de la signalisation lumineuse en cours sur les carrefours de l’agglomération nantaise traversés par le tramway ;
- poursuivre au niveau national l’évaluation comparative des signaux lumineux de barrage de carrefours traversés par un tramway et améliorer la connaissance par les usagers du feu R24 notamment en contexte urbain.


Télécharger :