Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 27 mars 2009

Le jeudi 14 juin 2007 vers 8h45, un autocar immatriculé au Luxembourg, circulant sur l’autoroute A4 dans le sens Strasbourg-Paris, percute une remorque de signalisation (Flèche Lumineuse de Rabattement - FLR) d’un chantier réalisé par la société SANEF, concessionnaire de l’autoroute, sur la commune de Thillois près de Reims (51).
L’autocar heurte ensuite le camion qui tracte cette remorque et se trouve à l’arrêt. Dans le choc, toute la partie avant droite de l’habitacle de l’autocar est enfoncée.

Le bilan définitif de cet accident est de 3 tués, 3 blessés graves et 22 blessés légers.

La cause directe de l’accident est l’inattention du chauffeur de l’autocar qui a quitté la route des yeux pour manipuler un interrupteur de sélection du système audio/vidéo.

Deux autres facteurs ont également joué un rôle :
- L’absence de prise en main préalable par le chauffeur d’un modèle d’autocar nouveau pour lui ;
- la disposition peu ergonomique des commandes du système audio/vidéo de l’autocar.

Par ailleurs, la signalisation du chantier autoroutier, ne favorisant pas sa lisibilité dans le contexte particulier, a également pu contribuer à l’accident.
Le rapport d’enquête analyse quatre thèmes :
- L’organisation du voyage ;
- la disposition des commandes de l’autocar ;
- le comportement du chauffeur ;
- la signalisation du chantier autoroutier.

Cette analyse a conduit à émettre cinq recommandations, dont une concerne l’organisation des voyages en autocar, deux concernant les commandes des véhicules, et deux autres concernant la signalisation des chantiers au moyen de FLR.


Télécharger :