Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 mars 2009

Collision frontale de deux trains sur la ligne Bastia-Ajaccio

Le mercredi 21 novembre 2007, vers 9h50, deux trains en provenance de Bastia (Haute-Corse) et en provenance de Corte (Haute-Corse) sont entrés en collision frontale entre les gares de Ponte-Nuovo et de Casamozza.
A l’occasion de cet accident, il y a eu 30 blessés dont 4 graves.

L’enquête a fait apparaître que la cause directe et immédiate de l’accident est l’oubli de respecter l’arrêt prescrit à l’établissement pleine ligne de Barchetta par le conducteur de l’un des deux trains.
Cet oubli n’a pas été rattrapé par le chef de train.

Deux facteurs ont pu contribuer à l’oubli de l’arrêt à Barchetta :
- La conversation entre le conducteur et le chef de train à l’arrivée à Barchetta ;
- le positionnement peu visible sur le pupitre du conducteur du bulletin rouge prescrivant l’arrêt.

Deux facteurs organisationnels ont également pu intervenir dans le cadre de cet accident :
- l’absence de suivi des bulletins d’ordre remis, ce qui ne permet pas de vérifier a posteriori que le conducteur respecte ceux-ci ;
- l’absence d’un document définissant les modalités de tenue du journal de train, imposant aux chefs de trains de le tenir avec rigueur.

Par ailleurs, l’aménagement intérieur des véhicules a pu entraîner ou aggraver des blessures aux voyageurs.

Huit recommandations sont émises par le BEA-TT à la suite de cet accident. Elles visent à :
- supprimer ou réduire les croisements dans les Etablissements de Pleine Ligne (EPL) ;
- mieux assurer le respect des consignes d’arrêt dans les EPL ;
- réduire les risques de blessures des voyageurs en cas de choc ;
- renforcer la traçabilité des actions de sécurité.


Télécharger :