Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport final

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 mars 2021

Le dimanche 15 septembre 2019, à 23 h 06, le train Transilien n° 117 589 en provenance de Paris-Gare de l’Est (75) et à destination de Provins (77) a percuté un véhicule léger sur le passage à niveau n° 8 sur la commune de Roissy-en-Brie (77). Ce PN était équipé d’une signalisation automatique lumineuse et sonore avec quatre demi-barrières.
La collision s’est produite alors que le train circulait à la vitesse de 100 km/h. Malgré la violence du choc, le train n’a pas déraillé.
Quatre occupants étaient initialement à bord du véhicule léger (VL), qu’ils ont pu évacuer juste avant le choc ; aucun n’a été blessé.
Parmi les 43 passagers et le conducteur présents à bord du train, 9 ont été légèrement blessés.

Les causes directes de l’accident sont, d’une part le non-arrêt du véhicule léger au passage à niveau malgré les feux rouges clignotants activés depuis plusieurs secondes et, d’autre part, l’immobilisation du véhicule sur les voies ferrées pendant près de 45 secondes alors que les barrières abaissées étaient cassables.

Ce véhicule léger a effectué plusieurs manœuvres sur les voies et a calé à plusieurs reprises.
Plusieurs facteurs ont pu jouer un rôle dans la survenance de l’accident :

  • l’attention de la conductrice du véhicule léger, peu expérimentée car détentrice d’un permis probatoire, a pu être mobilisée sur le suivi du véhicule précédent et sur le suivi des indications de navigation transmises par son passager qui utilisait son téléphone mobile ;
  • la prise d’information pour un usager arrivant à proximité du carrefour routier et du PN est complexe. Ce carrefour comporte de nombreuses voies d’accès ainsi qu’une géométrie d’approche qui pourrait compliquer une bonne identification des conditions de franchissement du PN en sécurité ;
  • le PN n° 8 est situé dans un environnement urbain comprenant de nombreux éléments visuels dont certains ont pu rendre moins perceptibles la signalisation d’approche et de position du PN.

Au vu de ces éléments, le BEA-TT formule des recommandations relatives à :

  • l’aménagement du carrefour routier à proximité du PN ;
  • l’amélioration de la lisibilité et de la visibilité du PN et de sa signalisation de position.

Télécharger :