Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport d’étape

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 janvier 2011

Le 22 mai 2010, les quatre derniers wagons du train de fret SNCF 58701 déraillent et se couchent en pleine voie, peu avant la gare de Neufchâteau.
Trois de ces wagons sont des citernes de matières dangereuses. L’un d’entre eux, contenant du phénol, présente une fuite au niveau du dôme. Ceci conduit à la mise en place d’un périmètre de sécurité, puis à des opérations de colmatage et de transvasement longues et complexes.
L’accident ne fait aucune victime, mais les dégâts à l’infrastructure et les conséquences sur la circulation sont importants.

Le déraillement est probablement dû à la rupture de la roue avant gauche du premier wagon déraillé. Un tiers environ de la jante est manquant et la toile de roue présente des fissures circulaires dans une zone située à 300mm environ de l’axe.

Dans le cadre des mesures conservatoires déclenchées par l’Etablissement Public de Sécurité Ferroviaire et lors de l’enquête du BEA-TT, des avaries similaires sont détectées sur un certain nombre de roues équipant des wagons en service.

En décembre 2010, compte tenu des éléments recueillis à ce stade, il apparaît nécessaire au BEA-TT d’émettre, sans attendre la conclusion de l’enquête et conformément à l’article L. 1621-20 du Code des Transports, une première série de recommandations de sécurité visant à prévenir la répétition d’accidents similaires.
Dans ce cadre, 5 recommandations sont formulées :
- une concerne l’extension de la campagne de vérification des roues ;
- trois concernent la maintenance et l’inspection des essieux de wagons ;
- une concerne les installations ferroviaires du site industriel de Roussillon.


Télécharger :