Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Résumé du rapport complémentaire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 août 2008

Le présent rapport complète le rapport provisoire d’enquête technique sur l’incendie de poids lourd survenu dans le tunnel du Fréjus le 4 juin 2005, publié en mars 2006.
L’ensemble du rapport provisoire et de ce rapport complémentaire constitue le rapport définitif.

Les compléments reposent essentiellement sur une étude effectuée par le CETU et qui a porté sur :
- La reconstitution numérique de l’incendie ;
- l’étude de scénarios alternatifs de désenfumage ;
- l’étude de scénarios illustrant l’influence du lieu de l’incendie et des conditions atmosphériques.

Cette étude a permis, parmi les 3 hypothèses de puissance d’incendie simulées (30 MW, 60 MW, 90 MW) de considérer qu’une puissance de 60 MW semble être l’hypothèse la plus proche de la réalité, bien qu’un peu faible, Elle a mis en évidence l’importance d’une mise en oeuvre rapide du désenfumage qui devrait normalement être obtenue grâce à la Détection Automatique d’Incendie, mise en place depuis lors dans le tunnel.
Cette étude a également mis en évidence la persistance de situations potentiellement dangereuses en cas d’incendie, lorsque la vitesse du courant d’air initial est élevée. C’est le cas à proximité des têtes du tunnel, surtout lorsqu’il y a une différence de pression atmosphérique importante entre les deux têtes de tunnel.

La consigne d’exploitation du tunnel prévoit un renforcement gradué des mesures préventives en fonction de cette différence de pression atmosphérique ; toutefois, le problème particulier posé par la présence possible d’autocars, lors d’un incendie survenant dans un tel contexte, devrait être l’objet d’une attention renforcée.

En conséquence, une recommandation complémentaire aux concessionnaires, à la Commission intergouvernementale et au Préfet de la Savoie est émise, visant à mieux protéger le transit des autocars dans le tunnel et à vérifier l’efficacité des dispositions prévues pour la mise à l’abri des voyageurs en autocars en invitant les concessionnaires à les faire tester lors d’exercices.


Télécharger :