Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Recommandations

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 septembre 2012 (modifié le 1er août 2013)

Recommandation R1 (EPSF, SNCF, Valdunes)

Intervenir auprès de l’Agence Ferroviaire Européenne (directement pour l’EPSF, par l’intermédiaire du JSG [1] pour la SNCF et par l’intermédiaire de l’ERWA [2] pour Valdunes) afin de promouvoir une campagne d’études et d’essais permettant d’évaluer les sollicitations réelles auxquelles sont soumis les organes de roulement des wagons citernes, en ligne et en triage, ainsi que les interactions de ces sollicitations, en vue de leur prise en compte dans les normes de conception des roues.

Recommandation R2 (Bureau de Normalisation Ferroviaire)

Intervenir auprès des instances européennes de normalisation pour faire retirer les roues à toile brute des normes européennes de conception et de fabrication des roues de wagon, dans l’attente d’un approfondissement suffisant des connaissances sur l’influence de leurs caractéristiques de surface sur leur tenue en fatigue.

Recommandation R3 (EPSF)

Dans l’attente d’une évolution satisfaisante des normes concernant la conception et la fabrication des roues à toile brute, recommander aux détenteurs de wagons immatriculés en France et aux entités en charge de la maintenance certifiées en France, de ne plus monter de roues neuves à toile brute sur leurs wagons.
En informer l’ensemble des autorités nationales de sécurité afin que des mesures semblables soient prises dans les autres Etats.

Recommandation R4 (EPSF)

Demander aux entreprises ferroviaires opérant sur le réseau ferré national de renforcer puis de maintenir la vigilance des agents chargés de l’inspection des wagons en exploitation et des vérifications après réparation en matière de recherche des fissures sur les toiles de roues. Leur demander également d’inclure explicitement, si nécessaire, cette recherche dans les manuels des métiers concernés.

Recommandation R5 (EPSF, SNCF)

Intervenir auprès de l’Agence Ferroviaire Européenne pour inclure l’examen des toiles de roues dans le protocole d’inspection visuelle des essieux (EVIC).

Recommandation R6 (SNCF, NACCO, VTG)

Intervenir auprès du « Bureau CUU » pour faire figurer plus explicitement dans les annexes 9 et 10 du contrat uniforme d’utilisation la recherche des fissures de toiles de roues lors des visites techniques d’échange et lors des vérifications après réparation.

Recommandation R7 (EPSF)

Agir auprès des entités en charge de la maintenance établies en France et des autorités nationales de sécurité étrangères pour promouvoir l’amélioration des modalités de la recherche des fissures sur les toiles de roues lors des examens des essieux sous véhicule effectués dans le cadre des révisions de wagons.

Recommandation R8 (EPSF)

Agir auprès des entités en charge de la maintenance établies en France et des autorités nationales de sécurité étrangères afin que les essieux de wagons citernes avec roues à toile brute fassent l’objet :
- d’une amélioration des modalités de recherche des fissures sur toiles de roues lors des révisions des essieux et des autres opérations sur essieux déposés ;
- d’une trame d’entretien spécifique, cohérente avec la vitesse d’amorçage et de propagation des fissures.

Recommandation R9 (EPSF, AFWP)

Agir au niveau national et auprès de l’Agence Ferroviaire Européenne pour que les détenteurs de wagons et les entités en charge de la maintenance se dotent des organisations et des outils leur permettant à la fois de connaître l’état et la situation de leur parc de wagons et d’essieux et de garantir la traçabilité des opérations de maintenance. Dans ce cadre, agir pour la mise en œuvre du guide européen de traçabilité des essieux EWT [3].

[1Joint Sector Group

[2European Railway Wheels and Wheelsets Association

[3European Wheelset Traceability


Télécharger :