Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Recommandations

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 décembre 2011 (modifié le 13 avril 2012)

Recommandation R1 (SMTC, T2C, Lohr Industrie)

Mettre en œuvre, dans les meilleurs délais, le programme d’implantation de capteurs de température à proximité immédiate des freins de toutes les rames de tramway ainsi que le programme de remplacement des étriers de frein actuels par des étriers dont la chambre accueillant le dispositif d’actionnement des plaquettes est étanche. Vérifier à différents kilométrages l’efficacité de la solution technique retenue au regard des risques de corrosion.

Recommandation R2 (Lohr Industrie)

Mettre en œuvre sur les rames de tramway de même type que celles de Clermont-Ferrand, susceptibles d’équiper d’autres réseaux français, notamment sur celles qui circuleront en tunnel, des dispositions identiques ou similaires en termes d’étanchéité des systèmes de frein et de détection de leur échauffement.

Recommandation R3 (Lohr Industrie)

Améliorer, pour les futurs matériels roulants, notamment ceux circulant en tunnel, l’isolation entre la source de chaleur constituée par les freins et l’espace voyageurs.

Recommandation R4 (STRMTG)

S’assurer, lors de la mise en service de nouvelles rames de tramway, que les matériaux qui les composent, offrent un niveau de sécurité au regard des risques d’incendie équivalent à celui requis par la norme NF F 16-101 relative au comportement au feu du matériel roulant ferroviaire.

Recommandation R5 (SMTC, T2C, Lohr Industrie)

Renforcer le pilotage et l’organisation du processus de retour d’expérience relatif au tramway de Clermont-Ferrand afin que toute anomalie de sécurité détectée fasse l’objet de mesures correctives ou palliatives dans des délais compatibles avec les risques analysés.

Recommandation R6 (STRMTG)

Vérifier, de façon systématique, lors de l’examen du dossier de sécurité d’un nouveau système de transport public guidé, que l’organisation pour la qualité et pour la sécurité du projet couvre bien la période allant de la mise en exploitation à la fin de la période de garantie et qu’elle est adaptée au caractère plus ou moins innovant du système ou de ses constituants.

Par ailleurs, le BEA-TT encourage les industriels à développer et utiliser pour les soufflets d’inter-circulation des matériaux présentant une réaction au feu et un indice de fumées plus performants que ceux des dispositifs actuels de ce type.


Télécharger :