Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Recommandations

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 novembre 2011 (modifié le 19 octobre 2018)

Recommandation R1 (SITURV) :

Améliorer la perception par les usagers routiers de l’intersection de la rue Jean Jaurès avec la ligne de tramway et de la signalisation qui y est implantée.

Recommandation R2 (STRMTG) :

Engager une réflexion sur les principes de franchissement et les partis d’aménagement des intersections de voies routières situées sur des sections péri-urbaines de ligne de tramway.

Recommandation R3 (Alstom) :

Prendre en compte dans la conception des matériels de tramway et de leurs bogies la sensibilité des rames au déraillement lors de collisions avec des véhicules routiers.

Recommandation R4 (STRMTG) :

Engager une réflexion pour définir une méthode permettant de vérifier dès la conception de nouvelles rames de tramway le niveau des risques de déraillement lors d’une collision avec un véhicule léger.

Recommandation R5 (SITURV) :

Engager un programme de remplacement préventif des obstacles fixes de la ligne de tramway ne répondant pas aux caractéristiques techniques ou d’implantation préconisées par le guide technique du STRMTG.

Par ailleurs le BEA-TT :

- insiste pour que les recommandations R2 et R3 adressées à la DSCR et au CERTU dans son rapport portant sur la collision entre un tramway et une voiture particulière survenue le 27 avril 2010 à Orvault (44), qui valent également pour la présente enquête, soient mises en oeuvre :
« recommandation R2 (DSCR, CERTU) : mener à son terme l’évaluation comparative des dispositifs de signalisation utilisables en feux de barrage (notamment R24 et feu tricolore R11v), afin d’en apprécier l’efficacité du point de vue de la sécurité et de leur respect par les usagers de la route et en tirer les conséquences sur les préconisations d’utilisation » ;
« recommandation R3 (DSCR) : engager une communication, au plan national, en association avec les autorités organisatrices des transports, le GART et l’UTP, visant à mieux faire connaître la signification et la portée du signal R24, notamment en milieu urbain pour les franchissement de lignes de tramway » ;

- encourage les concepteurs des matériels de tramway à prendre en considération le phénomène de « couplage » dans l’évaluation, en vue de les réduire, des conséquences des chocs entre une rame et un véhicule routier.


Télécharger :