Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Acrobat reader
Les enquêtes techniques

Avant-propos

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 septembre 2015

Le présent rapport conclut l’enquête technique que le bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT) a conduite sur le déraillement du train Intercités n° 3657 survenu le 12 juillet 2013 à Brétigny‑sur‑Orge.

Afin d’en faciliter la lecture, il reprend l’ensemble des données, constats et éléments d’analyse figurant dans notre rapport d’étape établi et diffusé en janvier 2014.

Ainsi, ses quatre premiers chapitres qui rappellent les circonstances de cet accident, précisent les caractéristiques générales de l’infrastructure et du matériel ferroviaires impliqués, détaillent les constats faits sur les lieux et décrivent la cinématique du déraillement sont-ils identiques à ceux du rapport d’étape.

Le chapitre 5 a été complété par une analyse de l’état général de la traversée jonction double sur laquelle ce déraillement s’est produit. Sur la base des résultats ressortant de l’expertise métallurgique réalisée par le centre technique des industries mécaniques et sous réserve des compléments qui pourraient leur être apportés, ce chapitre affine le scénario du désassemblage du joint éclissé qui a cédé et précise les moments auxquels sont survenues les anomalies qui l’ont affecté.
Après avoir décrit les différentes opérations de maintenance auxquelles l’appareil de voie précité était soumis, le chapitre 6 explicite les défaillances ayant marqué leur mise en œuvre qui ont joué un rôle dans le désassemblage du joint éclissé à l’origine du déraillement considéré.
Le chapitre 7 identifie les facteurs systémiques, managériaux, organisationnels et humains, qui, à un titre ou à un autre, ont pu contribuer aux défauts d’exécution de ces opérations de maintenance.
Le chapitre 8 récapitule les causes de l’accident concerné et en dégage les orientations préventives. Il détaille les recommandations de sécurité que le bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre adresse au gestionnaire du réseau ferré national pour se prémunir contre un déraillement similaire.
Le chapitre 9 conclut le rapport.